Les Haget en Nouvelle-Calédonie

Les Haget en Nouvelle-Calédonie

Album photos - Images



Les fleurs de gingembre sauvage retiennent l'eau, les enfants se tapent donc la tête avec pour se rafraichir.


Et plus tard, elles s'ouvrent.


Avec Karine


Après 1h30 de randonnée en pleine jungle, il est temps de se faire peindre la figure avec la terre rouge/marron pour respecter les esprits de la grotte... Thomas, l'enfant trèèès respectueux, s'était déjà tout barbouillé partout.


La chauve-souris sur le front, la cascade sur le nez, les trois pierres sur les paumettes et le menton, la rivière sur les joues.


Là ça ne veut plus rien dire...


Camouflage ok, c'est parti !




La grotte, c'est en fait une entaille dans la montagne de 40 m de haut sur 10 à 15 m de large, l'entrée est impressionnante et donne le vertige. Au milieu coule un ruisseau dans lequel on évolue pendant 30 minutes dans le noir complet (sauf qu'on a des lampes...). Dans la grotte habitent des chauves-souris, mais aussi des hirondelles qui font leurs nids sur les parois. On a pu voir les oeufs ainsi qu'un bébé oiseau rose transparent. Les photos à l'intérieur ne valent rien. Nous n'avons donc mis que l'entrée et la sortie.








Et après la grotte, 1h30 de canyoning, dans un décor digne de "Jurassic Park". Les pierres on été creusées à la hache par un néo-zélandais pour fabriquer des espèces de petites marches, sans dénaturer le site. Il n'y a quasiment pas de métal, et pourtant, à aucun moment on a l'impression de ne pas être en sécurité. On n'a qu'à profiter de l'instant et des décors d'un autre temps.



Paris - Séoul
Paris - Séoul

Paris - Séoul (Yanis ne dort pas)
Paris - Séoul (Yanis ne dort pas)