Les Haget en Nouvelle-Calédonie

Les Haget en Nouvelle-Calédonie

Tour du caillou

              Bon il est plus que temps de vous raconter nos vacances... Désolés pour le retard mais avec la reprise du boulot, de l’école, de la crèche... on a un peu laissé traîner. Mais maintenant c’est parti. Nous avons passé des vacances incroyables. On a l’impression d’avoir visité plusieurs pays à la fois tant les paysages qu’on a vus étaient différents. Les enfants ont été super mignons toutes les vacances. On changeait de gîte presque tous les soirs, les ptits loups faisaient la sieste dans la voiture. On a fait un millier de choses.... Déjà, voilà notre parcours pour que vous puissiez suivre les noms des endroits où on est allé. Bonne route :)

 

 

Possibilité de mettre la vue satellite (par exemple pour aller regarder l'îlot Tibarama en face de Poidimié)

 

            Le samedi, réveil 5h30, ça pique ! Décollage à 7H10 et arrivée à Nouméa 8h. Après avoir rencontré des potes de potes qui faisaient un échange de voiture-maison avec nous, et quelques courses, départ pour le Grand Sud. A à peine 1h de Nouméa on se retrouve dans les montagnes et la terre rouge. Une immensité incroyable qui donne le vertige. On est allé jusqu’au parc de la Rivière Bleue, un parc protégé avec un lac artificiel de 40km2. Malheureusement il pleut... Mais comme a dit Lou on est des « aventuriers intrépides » donc la pluie ne nous fait pas peur. On nous a amené en 4x4 jusqu’à la Forêt Noyée pour faire du kayac. Là on se croyait dans le Seigneur des Anneaux ou dans un film de Tim Burton ! La pluie donnait un aspect mystique à cet endroit. Cela s’appelle la forêt noyée puisque dedans il y a pleins de chênes gommes morts qui sortent de l’eau, ils sont imputrescibles ! Yanis, comme à chaque fois qu’on fait du kayac, s’est calé contre moi (Lila) et n’a pas bougé un orteil pendant 2h. On est sorti de là émerveillés mais tout trempés !

            Après tout ça direction Yaté au gîte. Notre bungalow donnait directement sur une plage privée ! Petit apéro en amoureux sur la terrasse grâce à la magie des dessins animés sur l’ordinateur puis repas au resto du gîte : crevettes, thon, patates douces, salade de poulpes... un régal ! On s’est couché tôt (comme à peu près tous les soirs du voyage vus tout ce qu’on faiait la journée) et ça a ronflé sévère dans le bungalow.

Photos: Parc de la rivière bleue

 

            Le lendemain, il faisait toujours gris, ce qui arrive TRES souvent dans le Sud. Apèrs un petit dej’ de la fête des pères qui a traîné et un peu de route dans les montagnes, on est allé faire une marche jusqu’aux Chutes de la Madeleine. Puis pique Nique au Site de Netcha, au bord de la rivière. Après la sieste des enfants dans la voiture, on est arrivé à la cascade de Wadiana, juste à quelques mètres de la mer. Là enfin du soleil ! Donc on s’est tous baigné, on a glissé sur les toboggans naturels. Toute une bande de petits kanaks est arrivée pour sauter, glisser dans l’eau avec une agilité incroyable (on vous montrera les films !) Super moment avec eux. Ensuite reprise de la route pour un hôtel de luxe au bout du monde, le Kanua Terra. On a fait une balade sur le sentier des Bagnards, le long de la mer. Puis là encore grâce à Disney Channel sur la télé du salon de l’hôtel, on s’est fait un long apéro en amoureux, très romantique dans cet hôtel magnifique. On y a très bien mangé tous les 4 avant de rentrer à notre gîte.

Photos: Le Grand Sud 

 

            Lundi, 1h30 de route par les montagnes pour rejoindre Nouméa. Arrêt au grand parc pour enfants. Forcément les enfants étaient émerveillés puisqu’il n’y a pas de jeux pour enfants à Lifou ! Repas au quick (ou « Squick » comme dit Lou !) et route vers Bourail. On est allé voir la roche percée, le tunnel qui mène à la vue sur la baie des tortues, et comme la marée n’était pas trop haute, on a pu monter sur le rocher du Bonhomme. Notre nouveau gîte était très sympa, dans un grand parc, on avait une belle petite terrasse sur laquelle on a mangé des pizzas achetées à Bourail.

Photos: Du Grand Sud à Bourail 

 

            Mardi, c’était rando le matin dans la forêt des cycas (genre de palmier bizarre), avec un passage par la mangrove. Les enfants nous ont trouvé des pommes lianes (fruits de la passion) et ont marché pendant 1h sans râler ! Puis on est allé à la page de Poé, manger au snack qui donne sur la plage. Le soleil était là ! Départ en début d’aprem pour une balade en bateu à fond de verre : magique pour les enfants qui peuvent enfin voir ce que nous on voit en PMT ! Surtout quand le bateau se met au-dessus d’une anémone avec au moins 20 némos dedans. On a eu la chance d’avancer à côté d’une raie pastenague. Après 20 mn de bateau vers la barrière, on a jeté l’ancre pour faire du PMT. Les enfants ont fait un  rapide tour à l’eau puis ils sont remontés sur le bateau et on nous les a gardés pour qu’on puisse profiter des fonds incroyables. On a eu une petite rencontre avec un requin nourrice (requin dormeur), seul Tom s’en est approché. Cette balade en bateau était vraiment un moment magique pour les enfants et pour nous! Après ça on a pris la route direction Poindimié, sur la côte est. On est arrivé de nuit dans notre petit bungalow en bois. Grande tablée avec les autres personnes des bungalows voisins et du camping, repas délicieux de crevettes au miel, vivaneau, tarte au citron... et grande nuit de sommeil.

Photos: Poé 

 

            Mercredi, on a eu la surprise du paysage devant le bungalow : le platier juste en face avec une mer calme magnifique. On voyait au loin l’îlot Tibarama, le gîte louait des canoës pour y accéder. Donc après une ½ heure à ramer on est arrivé sur cet îlot qui reste pour moi le plus bel endroit de nos vacances. On avait l’impression d’être Robinson Crusoé. On a rencontré des kanaks qui ont appris à Tom à lancer l’épervier pour attraper des sardines (il en a eu plusieurs dizaines !). Au centre de l’île, la végétation était impresionnante et le sol était couvert d’énormes Bernard l’ermite. On a pique-niqué, on s’est baigné et on a quitté ce paradis à la rame. Après on est parti à Hienghène, voir la Poule et le Sphinx, deux formations rocheuses sur la mer. On avait prévu un acceuil en tribu pour le soir mais la femme chez qui on est arrivé ne nous attendait pas et ne pouvait pas nous recevoir ! Après un petit coup de stress, des coups de fil aux 2 gîtes complets, l’office du tourisme nous a trouvé un accueil en tribu chez une femme formidable, dans les terres de Hienghène, près de la rivière. Elle nous a préparé un bon repas : ignames, riz coco, cerf, salade de papayes vertes... Pas d’eau chaude, des matelas de 2cm à même le sol, pas de vrais murs entre les chambres, des ENORMES araignées... mais une soirée et une rencontre formidable. Ca restera un des moments forts de notre voyage !

Photos: Poidimié et Hienghene

 

            Jeudi, après le petit déj étrange fait de beignets de pommes de terre et d’ignames, on a fait du kayac au pied des falaises de Lindéralique. On est parti du bord de plage et on a remonté la rivière jusqu’aux falaises : magique d’être au pied de ces falaises immenses et acérées. Rencontre avec une kanak debout dans sa barque qui posait des naces pour piéger les crabes. Après 2h de kayac on a profité de la plage du billet de 500. Puis départ pour la traversée Tiwaka-Koné à travers les montagnes. Arrêt balade aux cascades et pique-nique au bord de la rivière.  On a ensuite fait une longue route jusqu’à Farino, la plus petite commune de Calédonie. On s’était pris un gîte de luxe avec salle de bain avec eau chaude et petite cuisine dans le bungalow, terrasse privative...ça ressemblait à un petit chalet de montagne ! Repas du soir chez Mamie Fogliani, très connue en Calédonie pour la qualité et sutrout l’abondance de ses repas. Donc on avait du mal à marcher après avoir mangé : de la soupe de chouchoute, un gros crabe, du civet de cerf, du riz coco, de la purée d’ignames, du magnioc frit et des crèpes à la fraise !

Photos: Falaises de Lindéralique

 

            Vendredi après quelques sauts sur le trampoline de l’aire de jeu du gîte, on avait encore bien besoin d’une rando pour éliminer le repas de la veille donc direction le Parc des Grandes Fougères. Comme son nom l’indique c’est un Parc naturel avec des fougères, grandes. Non sans rire c’est vraiment impressionnant, on se croirait dans un décor de Jurassic Parc. On a fait la petite rando et on a été super fiers de notre petite Lou qui a marché plus d’une heure et demi sans dire qu’elle en avait marre, même quand  ça montait vraiment pour ses petites jambes ! On a pique-niqué au milieu de la balade. Bref, encore un super moment en famille qui a bien clôturé notre découverte de la Grande Terre.

Photos: Le parc des grandes fougères 

 

            Samedi et dimanche on était sur Nouméa où on a fait tous nos achats (impossibles sur Lifou !) : le plein de fringues pour les enfants et pour nous, des chaussures, maillots..., un vélo pour Lou, une draisienne pour Yanis, les cadeaux des 4 ans et le matos nécessaire pour organiser l’anniversaire pirate de Lou... Un petit tour par un resto de ville, un petit barbeuc chez ceux qui nous logeaient et on reprenait l’avion direction notre île, des images pleins la tête.

 

            L’arrivée sur Lifou nous a fait une drôle de sensation, on a eu pour la première fois l’impression d’arriver « chez nous ». Après, retour au boulot, rentrée pour tout le monde : dispensaire pour les grands, école et crèche pour les petits. A quand les prochaines vacances ?

 

Bisous.



03/07/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres